Exposition Patrice Mériot à la galerie Joseph

Exposition Patrice Mériot à la galerie Joseph
Dans le cadre de son partenariat avec FINDART Acquisition, YourSI CONSULTING vous invite à vous rendre à l’exposition Patrice Mériot qui aura lieu du 22 octobre au 22 novembre à la galerie Joseph.

L’oeuvre de Patrice Mériot, collages et ultrachromes, est exposée à la galerie Joseph jusqu’au 20 novembre. Une oeuvre au charme suranné mais si contemporaine, collages de gravures 19eme, iconographie de dictionnaires, journaux, almanachs illustrés, que seul l’oeil de l’artiste saura recréer, réintroduire dans une nouvelle réalité, une époque différente, lui imprimant tantôt douceur, poésie, mélancolie, tantôt violence, torsion, nécessité…

Nécessité encore pour cet artiste de créer, d’explorer les moyens de la peinture, du dessin, des collages, interprétation anachronique des codes romantiques, de références surréalistes, on ressent le mouvement, le besoin impérieux des personnages, figures allégoriques enchainés a leur sort comme Oedipe a ses liens, de sortir de leur contexte, tant ils naviguent sur le fil de leur destin, en suspens…

Refonte des codes fondamentaux de la peinture, il coupe, découpe, peint, écrit, compte, utilise fils, dentelles, les vides, les pleins, installe ces personnages histrioniques dans une dimension plus grande, plus douloureuse, jubilatoire ou suicidaire, un nouveau décor, second voyage pour ces êtres qu’on imaginerait presque vivants, que l’on pensait croupir dans les annales de l’histoire, qui reprennent vie sous nos yeux, l’artiste tel Gepetto leur insufflant un léger souffle de vie pour aussitôt les condamner à une nouvelle errance.

Ici le sensationnalisme, les sirènes de l’art contemporain n’ont pas d’écho, on pousse la porte d’un autre temps qu’on se plaît à croire si proche, mélancolie d’une époque dans laquelle on se plairait a vivre, on se laisse porter, on écoute presque …

Cette exposition s’ouvre comme un livre, de ceux dont on souffle la poussière, avant de les descendre du grenier tant le temps les a si bizarrement épargnés,…Un havre de paix où même la violence paraît pardonnée, oubliée, romantique, les combats mus par une cause noble, l’amour véritable, l’urgence non feinte, la lutte nécessaire…A découvrir, explorer, l’oeuvre de patrice Mériot, se passerait presque d’explications, elle se sent, se ressent, se regarde…

<